Le nouvel établissement thermal

Une révolution thermale en marche à Balaruc-les Bains !

Reconnue scientifiquement pour la qualité de son eau thermale depuis le XVIème siècle et sa double orientation thérapeutique en rhumatologie et phlébologie, la station thermale et climatique de Balaruc-les-Bains (Hérault), 1ère station thermale de France et du bassin méditerranéen, accueille plus de 46 000 curistes médicalisés par an.

Aujourd'hui, les établissements thermaux Athéna et Hespérides ferment leurs portes pour laisser place à un nouveau centre, « les Thermes de Balaruc-les-Bains », qui ouvrira ses portes en mars 2015. Une révolution qui s'inscrit dans les perspectives de la médecine thermale du 21ème siècle liée à l'évolution en matière de soins.

 

Plongée au cœur du plus grand centre thermal de France

Implantés au bord de la méditerranée sur un site exceptionnel de la presqu'île de Balaruc face à l'étang de Thau et au Mont Saint-Clair de Sète, les nouveaux Thermes regrouperont sur 16 000 m², cinq bassins de soins collectifs en rhumatologie et phlébologie, des secteurs de soins d'hydrothérapie indépendants dont 4 dédiés à l'application de boue thermale, soin réputé de la station thermale. Le nouveau bâtiment sera également doté d'un espace santé dédié à l'éducation thérapeutique et à la promotion de la santé. L'évolution de l'offre de soins permettra également de diversifier la prise en charge autour de la lombalgie chronique, l'insuffisance veineuse chronique et les pathologies veineuses, ainsi que les soins à destination des sportifs de haut niveau et les cures libres.

Les nouveaux thermes accueilleront les curistes dans un environnement exceptionnel, innovant, évolutif, et adapté aux nouvelles exigences et aux nouveaux défis de la santé. Un projet ambitieux, qui prépare l'avenir de la station thermale dans les meilleures conditions.

Dédiés au thermalisme moderne, les nouveaux thermes de Balaruc-les-Bains répondent aux nouvelles exigences et aux nouveaux défis en matière de santé publique, en mettant au cœur de leur démarche, l'évolution technologique des soins thermaux en adéquation avec l'éducation thérapeutique, l'autonomie et le confort du patient.

 

Chiffres clés Nouvel Établissement Thermal

5 bassins sur 1 000 m² (154 postes de travail) dont : piscine libre, hydrojets des jambes (phlébologie) , hydrojets du dos (rhumatologie), couloir de marche, bassin de mobilisation (cours effectué par MKDE).

4 étages dont 3 de soins

Espace santé : salles de conférence/atelier et bureau de consultations.

Capacité : 4 200 curistes/jour.

Objectif 2015 : 47 800 curistes attendus sur l’année (du 2 mars au 12 décembre)

16 000 m². Mutation technologique avec évolution des équipements de soins, renforcement de la sécurité sanitaire et du confort d’accueil

 

Chiffres clés fonctionnement Nouvel Etablissement Thermal

Investissement : 60 M€ (financement à 50% par Thau Agglo, Région LR, CG 34, Etat)

Statut : SPLE société publique locale d'exploitation, SCE anonyme à capitaux publics (85% commune, 14% Thau agglo, 1% CG34), 1er employeur privé du bassin de Thau

400 collaborateurs

36 tonnes de peignoirs soit 25 000 peignoirs utilisés / semaine

1,8 tonnes de compresses soit 5 600 compresses utilisées / semaine

6 tonnes de serviettes soit 36 000 serviettes utilisées par semaine